Critique d'Au royaume d'Aguillon #1

Découvrez les critiques de la communauté sur les sorties du moment. Vous êtes chroniqueurs et souhaitez proposer vos critiques sur la boutique ? Rejoignez le Discord de la librairie en cliquant ici !

     

Critique de Margaux :

« Le prince d’Aguillon » de Lisa Henry et Sarah Honey nous emmène dans une quête moyenâgeuse à la recherche d’un prince héritier perdu. Et, bien évidemment, pour qu’une quête soit réussie, il lui faut une bande ! Celle-ci est composée d’un Homme, d’un Elfe, d’une Naine, d’un Orc et d’un Dragon. Leur mission : aller récupérer le prince dans son cachot et le ramener auprès de leur employeur. Leur seule indication : le prince est roux.

En apprenant cela, Loth - voleur à la tire qui vient de se faire une teinture au henné - saute sur l’occasion de voir sa peine d’emprisonnement raccourcie et décide de se faire passer pour le prince. Mais voilà, son codétenu soutient lui aussi être le prince. Dans le doute, notre bande décide d’embarquer tout le monde et on suit alors toute cette joyeuse troupe dans la suite de leur périple. 

Le plus agréable dans ce récit est la légèreté de ton. On devine très rapidement où se situent les plots et quels sont les complots autour de ce prince disparu depuis 5 ans mais je ne pense pas qu’il était dans la volonté des auteures de créer une ambiance de tension avec de multiples rebondissements. Je pense qu’elles voulaient nous montrer une autre facette, plus fun, (presque cartoonesque dans certaines scènes) de ces aventures légendaires qui ne sont pas accomplies uniquement par des héros sans peur et sans reproche ! Notre jeune bande est bien loin des standards et des clichés auxquels nous sommes habitués : l’envie de devenir un héros du chef du groupe n’a d’égal que sa lâcheté ; le jeune elfe de 200 ans (ce qui est encore très jeune pour un elfe) est en plein crise d’adolescence et se rebelle contre tout ; Ada, la naine, ne travaille que pour le plus offrant ; et Dave, l’Orc, rêve de dépasser sa condition et de devenir barde. Sans oublier notre jeune dragon qui nous rappelle que les apparences sont souvent trompeuses !

Et au milieu de tous ces personnages, nous suivons également la romance qui prend place entre les deux princes. Son développement était un peu trop rapide à mon goût et pas toujours subtil mais leur histoire reste très mignonne et on s’attache facilement aux personnages.

En résumé, je vous conseille ce roman si vous avez envie d’une histoire d’amour et d’aventure qui vous donne le sourire. Parfait pour vous détendre sur la plage ou allongé à l’ombre sur un transat pendant vos vacances.


Laissez un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


Le Hunter
Editions Plume Blanche
5,99€
Le Démon
Editions Plume Blanche
5,99€
L'Archange
Editions Plume Blanche
5,99€